Petite Histoire Pour Dormir 08

Des carottes très convoitées

histoire-pour-dormir-3.jpg

Au printemps, Ferdinand le fermier a planté dans son champ des graines de carottes, se délectant à l’avance des bons légumes qu’il récoltera. À la fin de l’été, Ferdinand se rend donc dans son champ : la cueillette peut commencer ! Mais lorsqu’il déterre la première carotte, Ferdinand ne récolte que les tiges. Il en est de même pour la deuxième, la troisième… et toutes les carottes ! Ferdinand est surpris puis furieux. Il découvre en effet que des lapins ont creusé un terrier juste au bord de son champ… et se sont régalés de ses carottes tout l’été !

Ensorcelée…

histoire-pour-dormir-010.jpg

Une fée possédait une paire de souliers ensorcelés avec lesquels elle dansait trop bien pour trouver un cavalier. Un petit cordonnier l’admirait chaque soir, alors qu’elle virevoltait.

Un soir, l’un des lacets des souliers cassa. La fée s’arrêta immédiatement et se mit à sangloter. Le cordonnier se précipita.

– Ne pleure pas, jolie fée, j’ai toujours des lacets dans mes poches !

Il s’agenouilla devant elle. Leurs regards se croisèrent et c’est le cœur de la fée qui fut ensorcelé ! Elle se baissa et ôta ses deux souliers.

– Je crois que je n’en ai plus besoin ! dit-elle en souriant.

La fée et le cordonnier dansèrent jusqu’au matin. Pas très bien… mais ensemble !

Foot, rugby ou… ?

– On joue au foot, propose Clément à Elias.

– Non, au rugby !

– Mais on a un ballon rond, on ne peut pas jouer au rugby.

– Je vais arranger ça, fait Elias en dégonflant un peu le ballon. Tu vois, il est ovale maintenant, on peut jouer au rugby.

– Tu es fou ! Rends-moi mon ballon de foot. Clément souffle dans la valve pour regonfler sa balle. Elias lui arrache, la dégonfle à nouveau. Les deux garçons commencent à se bagarrer pour avoir le ballon.

Quand soudain : PSSSSCHHHH…

Les deux garçons, dépités, regardent le ballon crevé. Catastrophe, il est aussi plat qu’une galette. Elias éclate de rire.

– Ni foot ni rugby, je crois qu’on va jouer au Frisbee !

Hurler à la lune

histoire-pour-dormir-026.jpg

Les louveteaux s’entraînent. Ils apprennent à marcher sans faire de bruit, à chasser ou à hurler à la lune.

– Houououou !

– La voilà ! s’exclame le loup-prof apercevant la lune dans la rivière.

Les louveteaux hurlent à la lune jusqu’à ce qu’elle se cache derrière un arbre. Ils retrouvent la lune dans le pare-brise d’une voiture. Les louveteaux hurlent jusqu’à ce que la voiture s’en aille, emportant la lune avec elle. Puis ils repèrent la lune à nouveau sur le lac. Les louveteaux se remettent à hurler jusqu’à ce qu’un gros nuage l’occulte.

– Ne vous inquiétez pas, leur dit le loup-prof, vous avez assez hurlé pour cette nuit.

La lune reviendra demain.

La dernière pomme

histoire-pour-dormir-6.jpg

Hanna la pouliche habite dans un champ avec un pommier au milieu. Hanna mange les pommes lorsqu’elles tombent jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’une seule.

Hanna essaie de l’attraper mais elle est trop haute.

Le vent souffle, il pleut et il neige. Hanna rentre dans l’écurie pour passer l’hiver. La petite pomme est toute seule, mais elle s’accroche sur l’arbre.

Quand Hanna revient dans le champ au printemps, la petite pomme est toujours sur l’arbre. La pouliche a grandi pendant l’hiver et elle parvient à l’atteindre maintenant. Elle mord la pomme.

Berk ! Un asticot ! Elle n’a pas été la première à goûter à cette dernière pomme !

La mauvaise formule magique

histoire-pour-dormir-3.jpg

Pour Halloween, Poc la sorcière décide de confectionner un cake à la citrouille.

Mais elle n’a pas envie d’y passer trop de temps. Elle cherche donc une formule magique dans son grimoire :

« Abracadabra, déjà très grand tu seras ! »

Mais Poc s’est trompée, cette formule sert à faire pousser les légumes !

Aussitôt, le gâteau se met à gonfler et se transforme en une énorme citrouille !

Poc, effrayée, feuillette son grimoire à la recherche d’une formule de secours :

« Abracadabra, minuscule tu deviendras ! »

Le gâteau rétrécit rétrécit, et disparaît !

Finalement Poc retrousse ses manches pour en fabriquer un elle-même, ce sera moins risqué !

La  {#la-voiture}

histoire-pour-dormir-9.jpg

Richard, le papa de Sam, vient de s’offrir un bolide rouge très rapide. Lorsqu’il croise son voisin Émile dans sa vieille voiture, il se moque de lui :

– Je suis sûr qu’à pied je vais plus vite que toi !

Peu après, Richard invite ses amis pour leur faire essayer son bolide. Vroum ! Richard appuie sur l’accélérateur et la voiture se met à rouler à toute vitesse. Soudain, pttt, pttt, de drôles de bruits s’échappent du moteur. La voiture s’arrête au bord de la route, en panne. Richard et ses amis sont en train de la pousser quand Émile les double avec son vieux tacot.

– Eh bien, Richard, tu vois bien que je suis plus rapide que toi ! lui dit-il en souriant.

L’adversaire invisible

histoire-pour-dormir-012.jpg

Gaston est le meilleur tireur de boules de neige de tout le Nord. Un jour, alors qu’il se promène dans le bois, il reçoit une boule de neige dans le dos.

– Qui a fait ça ? crie-t-il, pensant qu’il s’agit de ses amis.

Personne ne répond. Une autre boule de neige le frappe aux épaules. Il se retourne, mais ne voit toujours personne. Il décide de faire le guet dernière un arbre, une grosse boule de neige à la main. Mais personne ne vient. Il continue alors de marcher et une nouvelle boule de neige le frappe, cette fois sur la tête. Il regarde vers le haut pour voir qui peut bien se cacher dans l’arbre. L’arbre est vide, mais il peut voir le soleil briller à travers les branches et faire fondre la neige.

Gros bêta ! Personne ne lui jette de boules de neige, c’est juste la neige qui tombe des arbres sous la chaleur du soleil !

Lamas en pyjamas

histoire-pour-dormir-021.jpg

Lina et Lola sont deux petits lamas. Elles habitent la Haute Prairie et leur poil s’épaissit de plus en plus, les gardant bien au chaud pendant les nuits froides, mais à l’heure de midi, elles ont trop chaud. Alors, lorsque le fermier vient tondre leur laine pour en faire des pulls, elles sont ravies. Elles sautent joyeusement sous le soleil de midi. Mais la nuit, même serrées l’une contre l’autre, elles ont très froid. Elles en parlent à la fermière qui leur promet une surprise. Le lendemain, la fermière revient avec des pyjamas pour lamas. Lina et Lola sont enchantées de leurs nouveaux pyjamas !

Le défaut de Bibi

histoire-pour-dormir-7.jpg

Au sein de la ruche, l’abeille Bibi avait un défaut : elle partait toute seule et s’aventurait dans des champs lointains pour aller butiner des fleurs très rares.

Ses alvéoles diffusaient des odeurs différentes des autres alvéoles, ce qui rendait les autres abeilles mécontentes.

Mais l’apiculteur ne récolta bientôt plus que le miel provenant des alvéoles de Bibi, car c’était son miel préféré. Il lui trouvait un goût doux et sucré unique au monde ! Bibi dit aux autres abeilles :

« Venez avec moi, allons butiner ensemble dans mes champs. Les fleurs y ont un parfum unique. »

Et désormais toutes les abeilles butinent ces fleurs rares.

Leur miel a ainsi ce goût si bon et si particulier. Le miel de la ruche de Bibi est devenu très vite populaire et les gens viennent de loin pour le goûter.

Le nid

histoire-pour-dormir-8.jpg

Louise la cigogne vit au sommet de la plus haute cheminée de la ville. Un soir, alors qu’elle regagne son nid, elle voit de la fumée s’en échapper. Affolée, elle a très peur pour son œuf. Soudain, une nuée de moineaux vole tout près d’elle. Ils voient le danger qui menace Louise et décident de voler à son secours. D’abord, ils emportent l’œuf. Puis, lorsque le nid est vide, chaque moineau saisit des brindilles et va le reconstruire loin de toute cheminée. Lorsque c’est terminé, l’œuf y est délicatement déposé. Désormais il sera bien à l’abri !

Le panorama

histoire-pour-dormir-022.jpg

La terrasse de la nouvelle maison de Sam le vantard offre un panorama sur les montagnes à couper le souffle. Sam raconte donc partout qu’il a la plus belle terrasse du monde. Et il invite tous ses amis à venir le constater eux-mêmes. Quand le grand jour arrive enfin, Sam leur bande les yeux afin que la surprise soit totale.

Une fois que tout le monde est réuni sur la terrasse, Sam s’écrie :

– Et maintenant, vous pouvez regarder ! Tadam !!!

Les invités ôtent leur bandeau… et ne voient que le brouillard et les nuages accrochés aux sommets !

Bien entendu, Sam promet de les inviter un autre jour !

Le poulain et le chaton

histoire-pour-dormir-011.jpg

Marguerite, la jument, vient d’avoir un bébé, un splendide poulain baptisé Pruneau.

Mimosa, un chaton gris et noir, vient de naître également.

Hélas ! sa maman a disparu. Que va-t-il devenir ?

Heureusement, Hugo a une idée. Il prélève un peu de lait de Marguerite (qui ne rouspète pas) et, à l’aide d’un biberon, nourrit Mimosa qui en a bien besoin.

Bravo, Hugo ! Tu es un brave garçon. Dans peu de temps, Pruneau et

Mimosa pourront gambader ensemble dans les prés.

Le timbre

histoire-pour-dormir-017.jpg

Tomi le petit ourson vient de terminer sa lettre pour le Père Noël : un ballon, des voitures, il n’a rien oublié. Mais lorsqu’il veut la poster, Tomi ne trouve qu’un vieux timbre tout défraîchi qui ne colle plus. Que faire ? Sans timbre, la lettre ne parviendra jamais au Père Noël et Tomi sera privé de cadeaux. Alors que sa maman est en train de préparer le goûter, Tomi soupire, il est très inquiet.

Mais l’ourson trouve soudain la solution : il va coller le timbre sur sa précieuse lettre… avec quelques gouttes de miel !

Le  à l’envers

histoire-pour-dormir-030.jpg

Jessica ne veut pas aller à l’école aujourd’hui. Elle en a assez de faire toujours le même trajet.

– Et si on le faisait à l’envers ? suggère maman.

– Mais je vais tomber ! s’exclame Jessica.

Maman lui explique :

– On ne va pas marcher à reculons, on va juste faire la route à l’envers.

Donc, au lieu de passer devant les magasins à l’aller et de traverser le parc au retour, elles traversent le parc à l’aller. Dans le parc, Jessica voit des promeneurs avec leurs chiens et un joli parterre de fleurs qui habituellement est caché par un arbre. Quand elle quitte le parc, elle voit le bus de l’école avec tous ses amis qui lui font un signe de la main ! Jessica arrive à l’école.

– C’était rigolo ! dit-elle. À tout à l’heure, maman, pour le retour chez nous à l’envers !

L’envol

histoire-pour-dormir-013.jpg

Oizy et Oiza sont deux oisillons vivant dans un pommier. Impatients de prendre leur envol, ils écoutent sagement les conseils de leur maman pour apprendre à voler. Ils multiplient aussi les idées pour tromper leur ennui, en se bombardant de graines très souvent. Chaque matin, le canari de l’empereur vient les narguer sur leur arbre.

– À votre âge, moi, je savais voler, fanfaronne-t-il.

Oizy et Oiza sont furieux et s’entraînent à nouveau.

Mais ils se cognent désespérément contre les branches, atterrissant en catastrophe un peu plus bas.

Un matin, le canari décide de leur faire une démonstration de son adresse. Il exécute des vols en piqué, se redressant à quelques centimètres du sol. Il ne remarque pas la présence du chat siamois de l’empereur, très agacé par les gesticulations du canari. Le chat essaie d’attraper le canari et griffe l’air de ses pattes, en vain. Mais, le lendemain, alors qu’ils sont seuls au nid, Oizy et Oiza aperçoivent soudain le chat s’approchant à pas feutrés du canari, assoupi sur une branche basse du pommier. C’est sûr, le chat va se venger et n’en faire qu’une bouchée !

histoire-pour-dormir-014.jpg

Oizy et Oiza oublient les moqueries du canari et se jettent dans le vide à son secours. Mais, dans la panique, Oiza oublie tout ce que leur maman leur a appris et dégringole droit dans la gueule du chat ! Oizy la rattrape et lui hurle d’ouvrir ses ailes.

Oiza remonte enfin en flèche. Pendant ce temps,

Oizy donne des coups de bec sur la tête du chat.

Oiza revient le bombarder avec des noisettes.

Le canari, réveillé par leurs cris, s’est envolé, il est sauvé. Le chat prend la fuite, déconfit.

Plus tard, quand leur maman rentre au nid et leur demande s’ils ont été sages, Oizy et Oiza se font un clin d’œil.

– Bien sûr, maman !

C’est sûr, elle sera très fière d’eux quand elle verra leurs progrès !

histoire-pour-dormir-015.jpg

Les crêpes doivent cuire des deux côtés

histoire-pour-dormir-031.jpg

Maud et Hugo, très intéressés, regardent mamie qui prépare de la pâte à crêpes : de la farine, des œufs, du lait… et on mélange le tout. Un peu d’huile dans une poêle chaude et on verse une ration de pâte. Rien de plus simple… en apparence. Mais pour que la crêpe cuise de l’autre côté, il faut la faire sauter. Mamie confie cela à Hugo… qui la lance trop fort. Papi avait prévu le coup et essaie de rattraper la crêpe. Malheureusement, elle tombe à côté et atterrit sur ses souliers.

– Quand j’étais jeune, dit-il, j’étais gardien de but. Je vais devoir reprendre l’entraînement !

On ne joue pas avec…

histoire-pour-dormir-028.jpg

– Gredin ! Descends de mon arbre !

– C’est mon arbre, scélérat ! C’est à toi de descendre !

– Je n’en ferai rien, canaille ! Tu vas voir tes fesses !

– Et toi, les tiennes, canaille !

Deux petits pandas jouent aux chevaliers dans les branches d’un arbre, tenant leurs bambous comme des épées. Leurs rires résonnent dans la montagne.

– Dites donc, les enfants ! s’exclame leur maman, d’un ton sévère. Qu’est-ce que c’est que ça ? Terminez vos tiges de bambou et plus vite que ça ! Je vous ai déjà dit de ne pas jouer avec la nourriture !

Pas si vert

histoire-pour-dormir-016.jpg

Au pays de Nogard, tout est vert. Les dragons sont verts et se ressemblent tous. Ils ont même du mal à se distinguer les uns des autres.

– Hé ! Trèfle, viens vite, le nouveau bébé va éclore ! dit Épinard.

– Je ne suis pas Trèfle, je suis Moussu, hé !… Es-tu Kiwi ?

– Non. Moi, c’est Épinard. Allons-y !

Le bébé dragon sort sa tête de l’œuf… il est rouge ! C’est un bébé dragon de feu !

– Je m’appelle Frizzy, dit-il, en soufflant des flammes vers les autres.

Les dragons vont rafraîchir leur visage dans la rivière. Ils ne sont pas brûlés, mais le feu a changé la couleur de leur peau. Ils regardent leurs nouvelles images de dragons noirs, marron et bleus… Désormais il n’y aura plus de confusion, mais ils devront peut-être penser à changer leurs noms !

Petit Nuage

histoire-pour-dormir-027.jpg

Petit Nuage est si petit que tous les autres nuages se moquent de lui :

– Ton ombre est minuscule !

– Tu ne peux pas faire tomber de pluie !

Ils sont si méchants qu’un beau matin Petit Nuage s’enfuit loin de chez lui. Alors qu’il se laisse flotter tristement, il entend soudain sangloter.

C’est une plante, une impatiens. Il lui demande ce qui ne va pas.

– Le jardinier s’est trompé, il m’a plantée au soleil. Je risque de mourir sans ombre.

Aussitôt, Petit Nuage masque le soleil. L’impatiens redresse ses belles fleurs mauves et remercie Petit Nuage. Et ces deux-là ne se séparent plus !

Plume de…

histoire-pour-dormir-4.jpg

Plusieurs tribus d’Indiens se réunissent en un grand pow wow. L’une des tribus prend la parole.

– Chez nous, chaque enfant s’appelle Plume, suivi du nom du premier animal que sa maman a vu voler. Je m’appelle Plume-d’Aigle-Royal, explique le chef.

– Je suis Plume-de-Faucon-Argenté, déclare le suivant.

– Et moi, Plume-de-Corbeau.

Tous donnent leur nom, sauf un petit, qui boude dans son coin.

– Et toi, tu ne veux pas nous dire comment tu t’appelles ? lui demande un vieil Indien.

– À chaque fois que je dis mon nom, tout le monde se moque, râle le petit.

– Pourquoi cela ?

– Parce que je m’appelle Plume-de-Chauve-Souris. Est-ce ma faute si je suis né la nuit dans une grotte ?

Pris au piège

histoire-pour-dormir-025.jpg

Aujourd’hui, Monsieur Pric a décidé de poser de la moquette dans sa chambre. Auparavant, il doit étaler de la colle partout sur le sol.

Il commence par l’entrée puis recule petit à petit jusqu’au fond de la pièce. Soudain, Monsieur Pric entend son meilleur ami l’appeler par la fenêtre :

– Ohé ! Tu viens manger une glace avec moi ?

Mais Monsieur Pric ne peut pas bouger, il est bloqué, cerné par la colle. Quel dommage !

Par cette chaleur, il se serait bien accordé une petite pause rafraîchissante…

Quelques fleurs…

histoire-pour-dormir-032.jpg

Pour égayer son jardin, Monsieur Pric y sème des graines de fleurs puis les arrose soigneusement. Mais les jours passent et aucune fleur ne pousse.

– Je suis un piètre jardinier, marmonne-t-il un soir en rentrant chez lui. En le voyant si abattu, son voisin a pitié de lui. Sitôt la nuit tombée, il se glisse dans le jardin de Monsieur Pric et met son plan à exécution. Le lendemain, quand Monsieur Pric se lève, il est ravi de découvrir des pétunias et des bégonias dans ses plates-bandes.

– C’est quand même bizarre, j’étais sûr d’avoir planté des narcisses et des iris, dit Monsieur Pric en se grattant la tête.

Rien ne sert de courir !

00005.jpeg

Un escargot attend près d’une salade. Sur sa coquille, il a collé un insigne : « Police du jardin ». Des fourmis passent devant lui.

– Stop ! fait l’escargot. Vous n’avez pas le droit d’y toucher. C’est la salade des escargots.

– Et tu crois que tu vas réussir à nous en empêcher ? Tu es si lent qu’on aura mangé ta salade avant que tu n’aies parcouru deux centimètres, se moque une fourmi.

– Je vous aurai prévenues.

Les fourmis continuent d’avancer en ignorant l’escargot.

– Ah, au secours, on est collées ! crient-elles soudain.

– Eh oui, les fourmis ! On ne peut pas courir, mais baver, on sait !

Ruse de dragon

histoire-pour-dormir-023.jpg

Le roi Bedon Ier annonce qu’il donne sa fille Bella à marier. Les princes accourent devant le château pour l’épouser. Devant eux, se dresse un énorme dragon.

– Bella épousera celui qui me terrassera !

Les princes s’excusent : « Je n’avais pas envie de me marier », « J’ai un cheval à dresser », « J’ai du lait sur le feu »… avant de s’enfuir au galop.

Seul Géraud, le palefrenier, saisit une fourche et la plante dans les fesses du dragon.

– Ouille, ça pique ! fait l’animal avant de reprendre l’apparence du roi Bedon.

– Ça va, papa ? demande Bella. C’est avec Géraud que je me marierai.

– Mais il n’est pas prince, s’exclame le roi.

– C’est le seul à mériter de m’épouser.

Il sera donc Géraud, mon Prince des Braves !

Tel est pris qui croyait prendre

Gaby ne peut pas sortir de son trou de souris aujourd’hui : devant sa porte, une tapette a été déposée, surmontée d’un superbe morceau de gruyère.

Que faire ? Le déguster au risque de se faire attraper ou le délaisser et s’affamer ?

Heureusement, Gaby a bientôt une idée : elle s’approche de la tapette et sifflote pour attirer Ramina le chat.

Son ennemi juré s’approche bientôt en se léchant les babines. Miam ! Il va croquer cette jolie souris dodue.

Ramina bondit. Clac !

Le piège se referme sur le nez du chat… et Gaby la souris emporte le morceau de gruyère. Quel régal en perspective !

Un bien curieux cadeau

histoire-pour-dormir-019.jpg

Noël est tout proche, mais la neige n’a pas encore fait son apparition.

Avant d’aller se mettre au lit, Lilou, Lola et Jack accrochent chacun une grande chaussette à la cheminée dans l’espoir de recevoir un cadeau du Père Noël.

Au matin, ils se précipitent dans le salon et découvrent : un énorme livre de contes pour Lilou, des bottes fourrées pour Lola et trois bananes pour Jack.

– Des bananes ! s’étonne notre ami. Le Père Noël a dû se tromper.

– Pas du tout ! répond Lola, très sérieuse. C’est sans doute parce que tu n’arrêtes pas d’imiter les singes que nous avons vus au zoo l’été dernier. Bon appétit, Jack !

Voleur !

histoire-pour-dormir-020.jpg

Raymond le mouton se réveille un matin avec l’impression que quelque chose a changé. Il se lève et sent un petit vent frais le chatouiller.

– Mais, mais ! s’exclame-t-il horrifié. Je suis tout nu !

Il sort, paniqué. Il aperçoit Louis, le fils du voisin, qui est venu porter de l’herbe aux lapins. Il est vêtu d’un gilet de laine beige.

– Bêêêê ! Voleur ! Rends-moi mes habits !

Bêêêê ! Méfiez-vous les lapins, il va vous voler votre peau, bêle-t-il.

Depuis ce jour, tous les animaux tremblent et partent se cacher quand ils voient le garçon. S’il les comprenait il entendrait :

« Attention, voilà le voleur ! »

Pauvre Louis !

Petite Histoire Pour Dormir 07